Hugues

POUJADE

 

Né à Rennes sur les quais de la Vilaine, avant que le canal ne soit recouvert de parkings, l’auteur après des études en Droit à Nantes a été pigiste pour des journaux et s’est intéressé à la littérature française des années 20 et aux écrivains voyageurs.


Installé à Paris, il termine des études de Sciences politiques et présente une thèse sur le régime militaire de Pinochet. À cette époque, il fréquente Jean-Edern HALLIER et participe à la relance du journal « L’idiot ».


Au cours de ses vagabondages, il a côtoyé toutes sortes de cultures et puisé son inspiration chez les peuples rencontrés, évoquant les contrastes de quelques grands ports comme Assouan, Saïgon, Brest ou l’insolite Asnières Sur Seine.


Cadre dirigeant dans une Caisse de Sécurité Sociale, intervenant à la Faculté de Droit de Nice, il a écrit plusieurs romans et nouvelles dont « Samir » publié en 2012, « Le vendeur de pho » en 2014, « La révolution du Nil (Samir dans les rues du Caire) » en 2015. En 2016, est paru «Étreintes Parisennes» aux éditions Riqueti dans un ouvrage collectif et « Le cimetière des ravageurs » est à paraître en 2017.